INSTITUT DE RECHERCHE AGRONOMIQUE DE GUINEE – RH l’IRAG confronté au manque criard de ressources humaines

Docteur Sawa CAMARA plaide en faveur du recrutement à la fonction publique des 300 jeunes chercheurs déjà formés
Depuis de longues années l’Institut de Recherche Agronomique de Guinée est confronté à un manque criard de ressources humaines. C’est un fait réel. Un véritable problème de relais générationnel face à un effectif à la fois vieillissant et largement insuffisant.
C’est à la faveur de la remise des ordinateurs de grandes capacités au personnel de l’Institution que le Directeur Général de l’IRAG a plaidé en faveur du recrutement à la fonction publique des 300 jeunes formés à la recherche au niveau de son Institut. Un dossier dont l’aboutissement heureux devrait sans doute permettre de résoudre  l’épineuse question liée à l’insuffisance des ressources humaines. Il y va de la survie de la recherche agronomique Guinéenne.

Maurice KOIVOGUI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.